Traitement du cancer : L’Italie est le premier en Europe à obtenir le plus de guérisons

Selon les chiffres communiqués lors du congrès national de l’AIOM – l’Association Italienne d’Oncologie Médicale – l’Italie si hisse à la 1ère place en Europe dans la lutte contre le cancer, comme le témoigne le nombre grandissant de patients survivants du cancer (+ 18 % des hommes et +10% des femmes sur la période allant de 1990 à 2007).

La croissance du nombre de guérisons s’affiche notamment dans les tumeurs les plus fréquentes, à savoir celles qui affectent le colon (60,8% contre 57%), le sein (85,5% contre 81,8%) et la prostate (88,6% contre 83,4%). Ce résultat est dû aux avancées technologiques dans le domaine de l’immuno-oncologie, qui traite les cancers en sollicitant le système immunitaire.

Notamment, l’ipilimumab, le premier médicament immuno-oncologique lancé en 2011, a permis l’augmentation de la survie à long terme dans le cas de tumeurs à un stade avancé : 20% des patients sont encore vivants dix ans après le dépistage, alors qu’en moyenne la plupart de cas ne dépassait pas les six mois.

Grâce à nivolumab, la nouvelle molécule découverte, des progrès remarquables ont été obtenus également dans le traitement du cancer du poumon (avec 39% des patients vivant après 18 ans contre 23% de ceux traités par chimiothérapie) et du rein.

Source : AIOM – l’Association Italienne d’Oncologie Médicale

Pas de commentaire

Réagir à cet article