Prada, chiffre d’affaires en hausse de 6% en 2018 à 3,142 milliards d’euros

Chloé Payer
Chloé Payer

Prada a renoué avec la croissance en 2018, confirmant ainsi la tendance positive du premier semestre, mais les six derniers mois de l’année ont ralenti. Après plusieurs années de recul, le groupe italien a clôturé l’exercice 2018 avec un chiffre d’affaires de 3,142 milliards d’euros, en hausse de 6% à taux de change constants, même s’il est inférieur aux attentes des analystes (3,17 milliards). L’EBITDA (résultat d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissement) s’élève à 551 millions d’euros, soit 17,5% du chiffre d’affaires (contre 19,2% en 2017), tandis que l’Ebit s’élève à 324 millions d’euros (10,3% du 11,8% en 2017), contre 377 millions prévus. Le résultat net s’élève à 205 millions d’euros, soit 6,5% du chiffre d’affaires (contre 8,1% en 2017).

Un second semestre 2018 difficile pour l’industrie du luxe

Le second semestre de 2018 a été difficile pour l’industrie du luxe, principalement en raison des protestations des gilets jaunes en France, des tensions du commerce mondial, du dollar fort et d’une demande plus faible du marché chinois.

Asie + 10% ; Moyen-Orient + 5% ; USA + 4% ; Europe + 3%

En ce qui concerne les zones géographiques, le marché de la région Asie-Pacifique a enregistré une hausse de ses ventes de 10% (à taux de change constants) sur tous les principaux marchés de la région, y compris la Chine où les ventes ont progressé de 8 pour cent. Le marché américain est également en croissance (+ 4%), l’Europe (+ 3%), le marché japonais (+ 7%) et le Moyen-Orient (+ 5%).

Prada + 7% ; Miu Miu + 2%

Au niveau des marques individuelles, Prada a enregistré une croissance de 7%, avec des tendances positives sur tous les marchés et dans toutes les catégories de produits, tandis que Miu Miu a vu ses ventes augmenter de 2%. Les canaux de distribution ont également progressé :  commerce de détail à + 7% et commerce de gros à + 1%.

“L’année 2018 s’achève sur des résultats qui montrent à quel point nos récentes initiatives ont suscité une réaction positive du marché, avec un retour sur investissement en termes de croissance des revenus”, a commenté le directeur général, Patrizio Bertelli. “Le renouvellement stratégique et la révision organisationnelle qui s’ensuivra, et qui s’achèveront dans les prochains mois, donneront à la société une structure plus dynamique et une capacité renouvelée à interpréter l’évolution culturelle des nouvelles générations, avec lesquelles partager l’identité de nos marques”.

Pas de commentaire

Réagir à cet article