Milan Fashion week 2019 : entre défiles « co-ed » et  designers émergents

Chloé Payer
Chloé Payer

La prochaine Milan Fashion Week aura lieu du 19 au 25 février 2019 pour présenter les collections automne-hiver 2019-2020. Tendance au « co-ed », remise en question du concept de saison, thème de la durabilité, présentation de nombreux designers émergents qui font de Milan la capitale mondiale du prêt-à-porter

Carlo Capasa, président de la Chambre nationale de la mode italienne (CNMI), a présenté les nouveautés de la prochaine Fashion Week Milano Moda Donna qui aura lieu à Milan du 19 au 25 février 2019 : «plus de place aux jeunes designers et de collaboration avec la ville de Milan»

Il ne s’agit plus simplement d’une semaine «féminine»: il y aura douze défilés « co-ed » mixtes, où modèles hommes et femmes défileront ensemble ou s’alterneront pour donner une idée générale des collections homme / femme automne-hiver 2019-2020. Cette même définition du “temporel” est remise en question: chaque marque veut dépasser le concept lié aux saisons, ainsi qu’aux genres.

Milan, capitale mondiale du prêt-à-porter

C’est une période positive pour Milan, pour la ville même et pour son rôle de capitale mondiale du prêt-à-porter: New York a dû renoncer à l’ambition de devenir numéro trois entre Milan et Paris. Londres résiste, plus comme une vitrine d’événements qu’une occasion de lier style et affaires.

Carlo Capasa a souligné la collaboration croissante avec la ville de Milan et d’autres associations du secteur :  « à chaque Fashion Week, la convergence entre les institutions et les protagonistes du monde de la mode italienne augmente. En 2019, nous ajoutons un nouvel élément: une campagne de communication pour soutenir et promouvoir l’image de Milan et son rôle de capitale mondiale du prêt-à-porter ».

Prévisions de croissance en 2019 :  textile,  mode et accessoires de mode + 1%

 «L’année 2017 s’est terminée avec une croissance de 2,8% pour le secteur. En 2018, il y a eu un ralentissement et nous sommes passés à une augmentation du chiffre d’affaires de 1%, qui devrait être confirmée au premier semestre 2019 , toutefois très positif si on le compare aux prévisions du PIB » a expliqué Carlo Capasa à son deuxième mandat en tant que président de l’association qui organise les Fashion Week et de nombreux autres événements chaque année.

C’est aussi un moment «délicat» pour le système italien de textile, mode et accessoires de mode (TMA): sa vocation d’exportation l’expose aux risques de guerres commerciales et au Brexit.  «  Si le pays, semble-t-il, doit faire face à une récession technique, il devient encore plus important d’investir et de renforcer le secteur du textile, mode et accessoires de mode, pilier économique et de l’image pour l’ensemble de l’Italie “.

Le calendrier 2019 : 173 collections présentées

Calendrier 2019 :  du 19 au 25 février seront organisés 60 défilés de mode, 81 présentations, 4 présentations sur rendez-vous et 33 événements, pour un total de 173 collections “vitrine”. Le calendrier officiel sera inauguré par Marco Rambaldi, un jeune designer italien de Marios, une marque née du génie créatif de Mayo Loizou et de Leszek Chmielewsk, tous deux soutenus par Camera della Moda, et par Alexandra Moura, styliste portugaise originaire de Lisbonne.

Nous assisterons au retour de Angel Chen, Bottega Veneta (avec les débuts du designer Daniel Lee) et Gucci. Les défilés mixtes seront ceux d’Antonio Marras, d’Atsushi Nakashima, de Bottega Veneta, de Byblos, de GCDS, de Giorgio Armani, de Gucci, de Missoni, de Moncler, de Roberto Cavalli et de Salvatore Ferragamo. Les marques Chika Kisada et Ultràchic seront présentes grâce au soutien de la Camera della moda.

Parmi les nouvelles propositions: Albagia, Alanui, Aquazzura, Flapper, Gentryportofino, Giaquinto, Harunobumurata, Laura Aparicio, Manuel Ritz, Martinacella, MM6 Maison Margiela, My Choice, Officina del Poggio, Saldarini Cash, Ashd Rambaldi et Ujoh, Vgrass Studio.

Récompenses et designers émergents

Une autre nouveauté sera la présentation de Gilberto Calzolari, lauréat du “Prix Franca Sozzani GCC du meilleur designer émergent” lors de la dernière édition des Green Carpet Fashion Awards Italy de septembre 2018. Camera della moda et CNMI Fashion Trust soutiendront également la présentation de Tiziano Guardini, lauréat du “Prix Franca Sozzani GCC” en 2017. Le Spazio Cavallerizze accueillera à nouveau, outre un showroom de mode, le Fashion Hub, un espace dédié à la créativité qui regroupe le Fashion Hub Market (huitième édition), la section dédiée à 8 designers hongrois sélectionnés par l’Hungarian Fashion & Design Agency une section dédiée à 7 jeunes designers émergents de Xi’ An International Fashion Town. Le Fashion Hub Market présentera cette année les collections de 12 jeunes designers italiens et internationaux: 16 R Florence, Andrea Mondin, Angelia Ami, Ara Lumiere, Chakshyn, Dhruv Kapoor, Frederick China, Kartikeya, Moon Choi, Moon J, Rétropose, Rowen Rose.

La filière TMA, excellence du Made in Italy

La TMA (textile, mode et accessoires de mode) est le deuxième plus grand secteur industriel qui emploie directement environ 600.000 personnes pour un chiffre d’affaires de 96 milliards en 2018. “Milan reste le centre de tout cela et la mode est à la base de l’économie de la ville et de la région tout au long de l’année » – a déclaré Carlo Capasa.  « C’est aussi pour cette raison qu’en 2019, comme en témoignent les nombreuses initiatives du calendrier du 19 au 25 février, la collaboration entre la Chambre de la mode et la ville sera encore plus intense. En plus des lieux extraordinaires que nous pouvons utiliser pour les défilés de mode et les événements dédiés aux jeunes, nous avons travaillé sur une campagne de communication qui fera la promotion de Milan dans le monde en tant que capitale de la mode, à découvrir également pour son offre culturelle».

Mode durable et Green Carpet Fashion Awards

«En septembre a eu lieu la deuxième édition des Green Carpet Fashion Awards, les Oscar de la mode écologique. Eco-Age, l’organisation fondée par Livia Firth avec laquelle nous collaborons depuis des années, a choisi Milan comme deuxième édition après Londres. Nous travaillons sur la durabilité des processus de production et de la chaîne d’approvisionnement avec Sistema Moda Italia et toutes les associations de l’industrie sur le thème de la durabilité, qui est le pivot de toute stratégie d’entreprise et moteur de l’innovation ».

Pas de commentaire

Réagir à cet article