Le pôle lunetterie de Belluno

Edoardo Secchi Président fondateur ITALIE-FRANCE GROUPE
Edoardo Secchi
Président fondateur
ITALIE-FRANCE GROUPE

L’Italie est le premier fabricant mondial de lunettes avec un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros en 2017 (+ 2,9% par rapport à 2016). 90% de ce chiffre, soit environ 3,73 milliards d’euros, provient des exportations (+ 3,2% par rapport à 2016).

Le pôle lunetterie de Belluno en  Vénétie est un des plus importants et prestigieux pôles d’Italie. Il rassemble 286 entreprises employant environ 11 000 personnes dans une zone très stratégique du pays. 80 % de la lunetterie nationale est produite dans la région de Belluno.

Son histoire commence en effet en 1878, avec le premier établissement d’une usine de lunettes à Calalzo di Cadore, dans la province de Belluno : depuis, excepté quelques usines installées au Nord de Trévise, le pôle couvre pratiquement toute la province, se classant parmi les principaux moteurs de l’économie locale.

Le pôle s’articule autour des territoires de Cadore, Agordo, Longarone, Feltre et du bassin d’Alpago. Ses points forts résident dans la production de lunettes de vue, lunettes de soleil, petites pièces, machines et équipements de fabrication, traitements de galvanisation, étuis et lentilles.

Le pôle de la lunetterie demeure l’activité économique la plus importante de la province de Belluno et force est de constater qu’il est parvenu à résister à la crise économique qui dure depuis plus de cinq ans, notamment grâce au dynamisme et à la vocation internationale de ses entreprises. 80 % de la lunetterie nationale est produite la région de Belluno.

l’Italie est le deuxième exportateur mondial des lunettes après la Chine

En 2017 le chiffre d’affaires national dans le secteur de la lunetterie s’élève à 3,8 milliards d’euros (+ 2,9% par rapport à 2016). 90% de ce chiffre, soit environ 3,73 milliards d’euros, provient des exportations (+ 3,2% par rapport à 2016). Le nombre d’entreprises productives reste stable à 863 unités.

L’activité de lunetterie, qui représente 84 milliards d’euros dans le monde, augmentera de 55% au cours des cinq prochaines années pour atteindre 128 milliards d’euros, dont 35% dans le secteur premium, à savoir les lunettes de soleil et lunettes signées par des marques de luxe.

Pas de commentaire

Réagir à cet article