Le ministre de la culture crée la Commission de la mode

Chloé Payer
Chloé Payer

L’industrie de la mode italienne sera inscrite au patrimoine culturel italien, directement soutenue par le ministère des Activités et du patrimoine culturels (MIBAC). La commission a été créée par le ministre Alberto Bonisoli , également directeur de Naba.

La Commission sera présidée par Barbara Trebitsch, directrice des programmes académiques à l’Accademia di Costume e Moda de Rome et sera, entre autres, composée de Sara Sozzani Maino, directrice adjointe de Vogue Italia et responsable de Vogue. talents, Antonio Mancinelli, rédacteur en chef de Marie Claire Italia, Margherita Rosina, professeure d’histoire de la mode à l’université Iulm Milan, Rita Airaghi, directrice de la Fondation Gianfranco Ferrè, Stefania Ricci, directrice du musée et de la Fondation Salvatore Ferragamo, Lapo Cianchi, directeur général adjoint et directeur de la communication événementielle chez Pitti Immagine, Raffaele Curi, directeur artistique de la Fondation Alda Fendi, Alberto Cavalli, co-directeur exécutif de la Fondation Michelangelo pour la créativité et l’artisanat et Paolo Ferrarini, propriétaire du cours de mode et de design industriel de l’Université de Bologne.

La Commission, pour laquelle aucune rémunération ni indemnité d’aucune sorte n’est prévue, analysera les informations, les expériences, les compétences techniques et conceptuelles, les produits, les événements et les publications, en témoignant de la spécificité du secteur de la mode et achèvera ses travaux le 30 mai 2019. La Commission de la mode proposera un projet pour valoriser le patrimoine de la mode, comme par un exemple un musée digital pour expliquer les transformations continues qu’entreprend la mode italienne. Un autre projet se concentrera sur la formation.

Pas de commentaire

Réagir à cet article