L’architecte Renzo Piano supervisera la reconstruction du pont Morandi à Gênes

Daisy Boscolo Marchi
Daisy Boscolo Marchi

Le pont Morandi, qui s’est effondré le 14 août causant la mort de 43 personnes et nombreux blessés, sera remplacé par un viaduc classique. Autostrade ne participera pas à la construction, comme l’avait déclaré le ministre Di Maio le lendemain de la tragédie. Le bord du pont sera caractérisé par une importante barrière de protection contre le vent, dans le cadre d’une structure intégrant également un système d’alimentation photovoltaïque. La reconstruction coûtera 202 millions d’euros.

Un pont « simple, mais pas banal »

« Il s’agira d’un beau pont, qui représentera la beauté de Gênes » – a déclaré Renzo Piano immédiatement après l’annonce officielle – « un pont très génois ». « Simple, mais pas banal. Un pont en acier, sûr et durable. Parce que les ponts ne doivent pas s’effondrer ». Renzo Piano supervisera le projet et a imaginé un pont « comme un bateau, un symbole pour toute l’Italie ». L’architecte travaillera gratuitement sur le projet, qui aura également le rôle de rétablir la cohésion sociale perdue après l’effondrement du 14 août : « C’est un grand honneur d’apporter ma contribution à la ville de Gênes, ma ville natale. Une excellente équipe d’ingénieurs et de constructeurs a été choisie, ils seront capables de travailler rapidement, avec compétence et professionnalisme ». L’architecte travaillera « au nom de son esprit civique et gratuitement ».

La société Pergenova sera responsable de la construction

La nouvelle société Pergenova sera responsable de la construction du pont. Elle a été créée par les sociétés Salini-Impregilo et Fincantieri, par l’intermédiaire de sa filiale Fincantieri Infrastucture, spécialisée dans la conception, la construction et l’installation de projets d’infrastructures. Le nouveau pont sera achevé en maximum 12 mois, à compter du moment où les travaux de démolition seront terminés.

La participation de Italferr

Italferr, société d’ingénierie du groupe Ferrovie dello Stato (FS) s’est vu confier la planification de l’exécution du projet. « Le projet de la société du groupe FS sera basé sur l’idée développée par Renzo Piano », souligne une note de FS. La société d’ingénierie commencera immédiatement à travailler, afin de respecter le calendrier et terminer la structure d’ici à fin 2019, comme défini par les sociétés, Salini-Impregilo et Fincantieri.

Pas de commentaire

Réagir à cet article