La USAF (United States Air Force) a choisi Leonardo-Boeing pour la fourniture de 84 hélicoptères a l’aviation américaine

Daisy Boscolo Marchi
Daisy Boscolo Marchi

Leonardo – Finmeccanica figure parmi les dix premières entreprises mondiales du secteur de l’aérospatiale. Coté à Milan, il a enregistré en 2017 un chiffre d’affaires retraité consolidé de 11,7 milliards d’euros. L’entreprise a remporté le 25 septembre l’appel d’offres pour la fourniture de 84 hélicoptères à l’aviation américaine.

Un contrat de 2,4 milliards de dollars pour le groupe italien de l’aérospatiale, de la défense et de la sécurité. L’US Air Force a choisi l’hélicoptère MH-139 de Boeing, construit à partir de l’AW139 de Leonardo, pour protéger ses bases par des missiles balistiques intercontinentaux et transporter les forces spéciales et le personnel du gouvernement. Le contrat prévoit la fourniture de 84 hélicoptères, des systèmes de formation et un soutien logistique, à compter de 2021.

L’hélicoptère AW139 : le best-seller de Leonardo

Il s’agit du leader dans son segment de marché. Actuellement, les hélicoptères AW139 en service sont plus de neuf cents dans le monde et sur ces neuf cents hélicoptères opérationnels, 260 ont été assemblés à l’usine Leonardo de Philadelphie. Les 84 hélicoptères remplaceront la flotte UH-1N « Huey », désormais obsolète.

Un site de production qui a bénéficié de 120 millions de dollar d’investissements

L’hélicoptère est le fruit d’une collaboration vertueuse entre Boeing et Leonardo : si, comme indiqué, il sera assemblé à l’usine Leonardo du nord-est de Philadelphie, des composants supplémentaires seront intégrées par Boeing dans l’usine de Ridley Township, également en Pennsylvanie. Leonardo a investi plus de 120 millions de dollars sur ce site de production ce qui a permis de créer un produit qui a surpassé les exigences de l’aviation américaine en termes de vitesse, de charge, de rayon d’action, d’armement et de cycle de survie.

Pas de commentaire

Réagir à cet article