Italdesign et Airbus ont présenté Pop.Up, la première voiture volante

Chloé Payer
Chloé Payer

Le bureau de style italien Italdesign et le constructeur aéronautique européen Airbus ont présenté à Genève un concept de voiture volante dénommé Pop.Up.

Les deux sociétés ont projeté ensemble “Pop.Up”, un concept de voiture volante. Véhicule aérien modulable et entièrement électrique, cet engin a été “conçu pour réduire l’encombrement dans les mégapoles très fréquentées”, a précisé Airbus.

Airbus a choisi de confier la réalisation de ce projet au célèbre cabinet de design Italdesign fondé à la fin des années 1960 par Giorgetto Giugiaro, dessinateur de légendaires Alfa Romeo, Maserati et de la première Golf. Pour Jörg Astalosch, CEO d’Italdesign, l’avenir passera par de telles solutions : ” Dans les prochaines années, le transport terrestre va passer au niveau supérieur : en plus d’être partagé, connecté et autonome, il va véritablement entrer dans la troisième dimension et devenir multimodal. “

“Pop.Up” est une capsule pouvant accueillir deux passagers. La monocoque en fibre de carbone mesure 2,6 mètres de long, 1,4 mètre de haut et 1,5 mètre de large, selon les données techniques d’Airbus. Plusieurs configurations sont prévues : dans son utilisation terrestre, cette capsule se voit greffer quatre roues alors que dans la version aérienne, elle se transforme en une sorte de drone. L’utilisateur peut rester dans la même capsule pendant toute la durée du voyage, sans se soucier du passage entre différents modes de transport.

Un véhicule électrique et autonome

Le véhicule est entièrement autonome. Les passagers n’ont qu’à planifier leur trajet et réserver leur voyage via une application dédiée et “Pop.Up” se charge du reste. “Le système suggère automatiquement la meilleure solution de transport – en fonction des connaissances de l’utilisateur, des horaires, de l’encombrement du trafic, des coûts, des demandes de covoiturage ».

Après la maquette au salon de Genève, les premiers essais en mouvement sont attendus pour la fin de l’année 2017. “Pop.Up” pourrait être commercialisé d’ici 2030. Airbus prévoit de rendre ses capsules compatibles avec d’autres moyens de transports publics comme les trains Hyperloop imaginés par Elon Musk. Airbus investit chaque année 3 milliards d’euros par an en recherche et développement.

Pas de commentaire

Réagir à cet article